Cité de la Gastronomie

Rungis – Chevilly-Larue (94 – Val-de-Marne)

  • Aménageur : Etablissement public d’aménagement Orly Rungis Seine-Amont (EPA ORSA)
  • Groupement d’architectes-urbanistes : F8 architecture (mandataire – Nicolas Deloume architecte) / Arkepolis
  • Objet : étude de faisabilité relative à l’implantation d’une Cité de la Gastronomie à proximité du Marché d’Intérêt National (MIN) de Rungis
  • Surface : 8 hectares (quartier de la gastronomie) – 18 000 m² SHON (équipement principal)
  • Statut: étude remise en août 2012

Programmation – étude urbaine

Cette étude de faisabilité s’inscrivait dans le cadre la candidature du territoire d’Orly-Rungis pour accueillir une Cité de la Gastronomie – candidature finalement retenue par la Mission Française du Patrimoine et des Cultures Alimentaires aux côtés des villes de Tours et Dijon.

Afin de constituer le dossier de candidature, il s’agissait d’une part de définir le concept de Cité de la Gastronomie et sa programmation et d’autre part de travailler à l’intégration de l’équipement sur le territoire.

L’étude se devait ainsi de s’assurer de l’opportunité d’un tel projet en vérifiant la pertinence de son implantation (intégration urbaine, synergies possibles, viabilité économique) dans un territoire stratégique caractérisé par la présence du MIN de Rungis, de l’aéroport d’Orly et d’un important maillage de réseaux de transport (tramway T7, TCSP, future desserte par le réseau Grand Paris Express, etc.).

Le concept, imaginé avec les différentes parties prenantes (EPA, collectivités, acteurs issus des mondes économique, culturel, éducatif, etc.) sous la forme d’ateliers, propose la formation d’un véritable « quartier de la gastronomie » adossé au MIN de Rungis. Celui-ci agglomérera un grand équipement de culture et de découvertes, des écoles et centres de formation, des restaurants et des boutiques en lien avec la gastronomie. Il accueillera en outre des entreprises du secteur agroalimentaire.

Le site du MIN, par son imprégnation gastronomique, sa renommée et son accessibilité actuelle et future, constitue une opportunité unique de développer un tel programme. Cette accumulation de savoir-faire dans le domaine agroalimentaire et de la gastronomie devra permettre à ce site de devenir une référence remarquable, de favoriser la création de synergies entre acteurs, de conduire ceux-ci vers plus de compétitivité et d’innovations, tout en restant ouvert au grand public par l’intermédiaire d’équipements et d’animations dédiés.

facilisis Donec Curabitur in libero. id